POINT D’ENCRE AU CES 2016 : La FrenchTech à l’honneur, Une Veille, nos coups de cœurs, nos coups de gueules, notre bilan imprimante.

lasvegasversionpe
Le Convention Center de Las Vegas ferme ses portes après une semaine de salon. L’occasion pour toute l’équipe de POINT D’ENCRE de dresser un bilan de ce CES 2016, riche en nouveautés, comme chaque année.

LA FRENCH TECH

CES 2016 : la FrenchTech à l’honneur

Eric crelier & Emmanuel MacronCette année, 190 start-up avaient fait le déplacement à Las Vegas. La délégation French Tech a marqué les esprits dans cette édition 2016 grâce à de nombreuses innovations dans le domaine de l’IoT. Une délégation de start-up, mais aussi de moins jeunes et plus imposantes entreprises, à l’image de Parrot ou Withings. Le Ministre Français de l’Économie, de l’Industrie et des Affaires Numériques Emmanuel Macron a d’ailleurs fait le déplacement pour l’occasion afin d’encourager les entreprises à l’étranger. Eric Crelier, gérant représentant les magasins de l’enseigne POINT D’ENCRE,  a rencontré le ministre. La French Tech POINT D’ENCRE a démarré en Mai 2015 au sein du groupe POINT D’ENCRE, qui confirme en 2016 sa place de  leader Francais en consommables d’impression.
Sans aucun doute, l’année prochaine, cette délégation sera encore plus importante.

L’imprimante 3D CES 2016

Cette année encore, et depuis le début de la premier présentation de l’imprimante 3D au CES de 2005, POINT D’ENCRE n’a toujours pas trouvé d’intérêt réel pour modéliser un business économique pour Particulier & Professionnel sur ce secteur.
Il ne laisse donc, en aucun cas, la tête de réseau POINT D’ENCRE indiffèrent à cette technologie, et reste en veille sur le secteur de la 3D.
Il vous sera présenté dans les mois à venir divers sujet 3D ludique et intuitif déjà développé par la tête de réseau en 2015 et déployer en 2016 dans les boutiques participantes.

Sur le reste des autres technologies et sujets divers POINT D’ENCRE vous les présente : 

Nos coups de cœur du CES 2016

Parrot se renouvelle (enfin)

On ne s’y attendait pas. On avait même parié que la marque française ne présenterait rien de nouveau côté drones. Inutile de préciser que l’on s’est trompé. Et heureusement. Car cette année, Parrot a surpris, lui qui restait un peu sur ses lauriers depuis quelques temps. Au programme, une aile connectée avec une hélice qui se contrôle par smartphone. La caméra intégrée est la même que celle présente sur le Bebop 2, qui proposait des performances plus que convaincantes avec notamment une stabilisation au poil. Et puis, l’idée étant de permettre à tout le monde de cultiver ses plantes sans qu’elles décèdent prématurément mais aussi d’assurer un suivi de la plante lorsque vous partez en vacances. Directement inspiré du Parrot Flower, ce Pot est pour autant une jolie nouveauté. On a hâte de les avoir à la rédaction.

CES 2016 BILAN 2

La voiture autonome se démocratise

C’était l’un des thèmes central de ce CES 2016, la voiture autonome était partout. Ford, Audi, Kia, Toyota, Volkswagen et bien d’autres ont présenté leurs modèles à plus ou moins long terme. Kia par exemple estime pouvoir mettre en vente son modèle d’ici 2030. Audi ne préfère pas donner de date et se concentrer sur l’habitacle du véhicule avec pas mal de nouveauté. Et même si celles-ci ne relèvent pas de l’indispensable, il faut reconnaître qu’elles ont le mérité d’être sympathiques. « L’habitacle des véhicules du futur va modifier radicalement l’expérience de nos clients dans le véhicule. Nous transformons notre Audi Virtual Cockpit, en tableau de bord virtuel, afin d’offrir à nos clients une expérience encore plus forte » a d’ailleurs raconté Ricky Hudi, Vice-Président Exécutif du Développement Electronique.

CES 2016 BILAN

LG révolutionne l’écran

C’est ce qu’on appelle coiffer au poteau ses adversaires. En effet, LG a dévoilé un prototype d’un écran complètement souple de 18 pouces. Une petite révolution qui va permettre dans les années à venir d’équiper les smartphones mais aussi les montres et tout un tas d’autres appareils connectés. Samsung préparait le terrain depuis plusieurs années mais c’est finalement LG qui lui vole la vedette.

Samsung cartonne

C’est, pour nous, l’un des constructeurs qui sort grand gagnant de ce CES 2016, du moins du côté de l’internet des objets. Car la marque ne s’est pas cantonné à la démonstration de plusieurs produits connectés. Bien entendu, il y en a eu une multitude mais la marque a surtout entamé sa marche vers la construction d’un éco-système Samsung. En effet, le constructeur coréen a dévoilé une nouvelle gamme de télévision 4K qui a pour but, en plus de prodiguer une image superbe, de contrôler l’ensemble des équipements connectés de la maison comme sur un smartphone ou bien une tablette. Mais là où la marque frappe plus fort, c’est qu’au lieu de se cantonner aux seuls produits Samsung, elle annonce également une compatibilité de son Smart Hub avec SmarThings, une plateforme qui permet de relier les nouvelles télévisions avec 200 objets connectés. Ainsi, n’importe quel concurrent, à partir du moment où il le souhaite, peut se greffer au système Samsung.

CES 2016 BILAN 3

Nos coups de gueules du CES 2016

Les objets connectés dont l’utilité est discutable

On a beau être passionnée par les technologies et les objets connectés, cela ne nous empêche pas d’être critique sur le domaine. En cette édition du CES, l’objet connecté était à la mode. Mais comme avec toute mode, le business n’est jamais loin au risque de dériver. Car oui, les objets connectés sont partout mais ce n’est pas une raison pour connecter tout et n’importe quoi. Dans les allées du CES 2016, on a croisé certain spécimen dont l’utilité est franchement discutable. Profitant de cette vague de technologie, certains constructeurs veulent à tout prix faire de la connectivité un argument marketing au risque de proposer tout et n’importe quoi.

La réalité virtuelle

On risque peut-être d’en froisser plus d’un mais oui, la réalité virtuelle a été sacrément décevante pendant ce salon. Parce que si on résume, les nouveautés se compte sur les doigts d’une main. Pire encore, avec un seul doigt : c’est la caméra frontale du HTC vive récemment présenté. Une fonctionnalité qui est loin d’être révolutionnaire par rapport à nos attentes. Et puis surtout, on est tombé de haut en apprenant que l’Oculus Rift serait vendu 600 dollars et 699 euros en Europe.
Une hérésie qui serait expliquée par les frais de douanes.
 Quant au Playstation VR, Amazon a affiché les prix à 800 euros avant de les retirer sur demande de Sony.
En bref, la réalité virtuelle va coûter cher, très cher ! Difficile d’être satisfait quand on sait qu’en plus, les démonstrations du CES n’avaient rien de nouveau par rapport à ce que l’on connaissait. Il faudra patienter pour connaître les prix définitifs mais ce n’est peut-être pas tant l’accessibilité de ces produits qui vont poser problème, mais bien leurs prix.

DSC01634Notre Bilan IMPRIMANTE du CES 2016

L’imprimante PAPIER pour Particulier & Professionnel a encore de très belles Années devant elle avec la progression et l’évolution  Jet D’encre. Nous vous invitons a suivre cette actualité dans l’ensemble de nos magasins POINT D’ENCRE, qui vous offre un service de proximité 100% qualité.

 

POUR VOS IMPRESSIONS EN 2016,
NE CHERCHEZ PAS LES NOUVEAUTÉS AU C E S
ELLES SONT CHEZ POINT D’ENCRE

 

Retrouvez votre Point de vente POINT D’ENCRE le plus proche de chez vous

 

 Venez découvrir notre concept, 4 avantage exclusifs
POINT D’ENCRE Écologie, Économie, Qualité, Proximité

POINT D’ENCRE est le N°1 Français de vos consommables
d’impressions avec plus de 600 points de vente en France.

 
Sarl POINT D’ENCRE
BP 50142
90007 BELFORT Cedex

Site :            www.pointdencre.fr
Blog :           http://blog.pointdencre.fr
Facebook : https://www.facebook.com/pointdencre.france
Twitter :     #POINTDENCRE

Views – 944