POINT D’ENCRE Présente Ciclop, un scanner 3D open-source.

Le fabricant espagnol Bq, à l’origine des imprimantes 3D WiTbox et d’une gamme de tablettes et smartphones, dévoilait cette semaine ses nouveautés.
Parmi les différents produits présentés, ont pu découvrir le Ciclop, un tout nouveau scanner 3D de bureau disponible d’ici quelques mois.

Le Ciclop, un scanner open-source à moins de $500

Avec un style et un fonctionnement similaire au Digitizer de chez MakerBot, le Ciclop sera capable de numériser des objets d’une dimension maximale de 205 x 205 x 205 mm. En 3-4 minutes, il effectuera une rotation complète autour du modèle à une précision de 0,5 mm à l’aide d’un système de triangulation laser.

Le scanner sera équipé du logiciel Horus, permettant d’exporter les modèles numérisés aux formats PLY et STL. Horus sera compatible avec Windows (7, 8 et plus) et Linux (Ubuntu, Feroda).

Autre point, la compagnie Bq annonce mettre en open-source le design de son Ciclop, permettant à chacun de personnaliser le scanner, à priori grâce à l’impression 3D. Sans toutefois donner de dates précises, Bq devrait commercialiser le Ciclop d’ici les prochains mois pour un prix annoncé sous la barre des $500 (environ 422€).

 

 

 

 

 

 

Sarl POINT D’ENCRE
BP 50142
90007 BELFORT Cedex
Site :            www.pointdencre.fr
Blog :           http://blog.pointdencre.fr 
Facebook : https://www.facebook.com/pointdencre.france 
Twitter :     #POINTDENCRE

Views – 733